Le dojo est la salle où sont enseigné les arts-martiaux.
Dans notre salle sont enseignés trois disciplines : le judo, le karate et le ju-jitsu (le Iaido est enseigné au château).

Littéralement, dojo signifie "lieu où on étudie la voie".

 

Le sol est recouvert de tatamis, ou tapis, qui aident à amortir les chutes.
Le carré rouge représente la limite de la zone de combat (la zone de danger). Elle est ici sous sa forme classique. Depuis la réforme du règlement international en 2008, la zone de combat est aujourd'hui le plus souvent dans une seule couleur, même dans les dojos.


Il y a dans la pièce une disposition particulière : 
- Kamiza (place d'honneur) : ce mur est réservé uniquement aux portraits des fondateurs (shomen) et des calligraphies.  
- Shimoza : Le mur à l'opposé du Kamiza où se trouvent la liste des élèves.
- Joseki : à gauche du kamiza. Dans notre dojo celui-ci se trouve du côté de l'entrée. C'est là que se placent les élèves les plus gradés.
- Shimoseki : Le mur à l'opposé de Joseki, là où se placent les élèves les moins gradés.

 

Le Reishiki

Lorsque les élèves entrent dans le dojo, il est de bon usage de saluer le Shomen et de faire de même en sortant. Ces saluts sont importants et respectueux. Ils doivent se faire en tenue.

Au début de la leçon, les élèves se placent du côté du Shimoza par ordre de grade (le plus gradé côté Joseki, le moins gradé côté Shimoseki). L'enseignant (sensei) se place côté Kamiza en face des élèves.
Là s'effectue la cérémonie du salut (le "reishiki"). C'est en principe l'élève le plus gradé ou le plus expérimenté (le senpai) qui dirige le reishiki par des thermes japonais.  Le cours peut alors commencer.

Mots employés (ils ne sont pas toujours tous utilisés chez les plus jeunes) :

- Seiza : position à genoux
- Kyotsuke (se prononce "kyots'ke") : attention, le dos droit
- Mokuso (se prononce "mok'so") : méditation
- Mokuso yame (se prononce "mok'so yamé") : arrêter la méditation
- Shomen ni rei : saluer le fondateur. Le sensei se tourne aussi pour saluer
- Sensei ni rei : saluer le professeur
- Otagai ni rei : saluer les participants au cours
- Kiritsu (se prononce "kilits' ") : se mettre debout

 

Les maximes

Dans chaque école d'art-martiaux se trouvent des maximes (des principes) de l'art enseigné. Celles-ci sont visibles sur le mur Kamiza sous la forme de calligraphies. 
Plusieurs disciplines étant enseignés dans notre dojo, les calligraphies présentes ne représentent pas une école en particulier, mais un ensemble. 

À droite vous trouverez par exemple la calligraphie : 護身術会  goshinjutsu-kai (ou kwai), littéralement club d'auto-défense.

Chaque art suit les préceptes d'une école en particulier (pour le judo et le ju-jitsu, il s'agit du Kodokan; pour le karate, le shotokan). Ci-dessous les différents arts et maximes liés.

1) Kodokan Judo & Ju-Jitsu : "Seiryoku-zenyo" (minimum d'énergie pour un maximum d'efficacité) et "Jita Kyoei" (entraide et prospérité mutuelle)
2) Shotokan Karate-do : il y en a 20, parmi lesquelles, "karate wa, gi no tasuke" (le karate, au service de l'équité), "gijutsu yori shinjutsu" (le mental prime sur la technique)
3) Le iaido ne fait pas partie du budo contrairement aux trois arts ci-dessus, mais d'une école ancienne (=koryu). Une des maximes est "ki-ken-tai" (unité des trois : énergie-épée-corps)



Les règles dans le dojo

Il y a un certain nombre de règles à respecter dans un dojo, quelque soit l'endroit, la plupart pour des raisons de sécurité ou d'hygiène.

- Arriver à l'heure. En cas de retard, s'excuser auprès du professeur.
- Avoir son judogi propre et bien mis.
- Ne pas marcher avec des chaussures sur le tatami.
- Avoir des nus-pieds quand on sort du tatami.
- Avoir une petite bouteille d'eau (3 à 5 dl suffit). Nous ne laissons pas les élèves boire aux robinets pour éviter des accidents.
- Saluer en entrant et en sortant du dojo.
- Saluer le professeur et les aides-moniteurs.
- Rester poli, que ça soit avec le professeur ou les camarades.
- Pas de langage grossier, ni de vulgarité.
- Rester attentif aux enseignements du professeur.
- Retirer tous ses bijoux avant l'entraînement.
- Chewing-gum interdit.
- T-Shirt obligatoire pour les filles (il doit être blanc lors des compétitions).
- Cheveux longs attachés avec un élastique (pas de métal).
- Porter un judogi blanc (les kimonos bleus sont réservés à la compétition).

 

Assister aux cours

Il n'est normalement pas autorisé d'assister aux cours, premièrement pour une question d'espace (la salle est petite) et aussi pour les raisons suivantes :
- Les arts-martiaux se pratiquent en silence. Veuillez le respecter pendant les saluts
- Il est interdit de coacher ou de conseiller un élève pendant une leçon.
- Les élèves doivent rester concentrés.